Traitement des tomates avec la bouillie bordelaise : ce qu’il faut savoir

La tomate est une denrée très consommée sur le marché. C’est pourquoi de sa semence jusqu’à sa récolte, il faut un suivi régulier. C’est un végétal très exposé aux attaques des champignons. Pour le débarrasser de ces derniers, il est conseillé d’utiliser la bouillie bordelaise, un produit antifongique. Pour constater l’efficacité de l’utilisation de ce produit, il est important de respecter un traitement.

Comment traiter les tomates avec la bouillie bordelaise ?

Selon les études, l’utilisation de ce produit est la solution la plus efficace pour protéger les tomates contre les champignons tels que le mildiou. Cependant, pour observer les résultats escomptés, il y a certains détails sur lesquels vous devez vous renseigner. Quand faut-il traiter les tomates avec la bouillie bordelaise? Comment se déroule le traitement ? Voici deux informations importantes que vous devez maîtriser. Pour ce qui concerne la première interrogation, le traitement des tomates avec l’utilisation de ce produit a lieu en printemps, ce qui voudra dire d’avril en mai. Il ne faut pas attendre à ce que le végétal soit attaqué d’abord avant de commencer le traitement. Vous devez asperger le produit sur les plantes de tomates. Il est recommandé de répéter tous les 15 jours le processus. Cependant, vous devez arrêter le traitement un mois avant le début des récoltes afin d’éviter l’empoisonnement des tomates.

Les conséquences d’utilisation de la bouillie bordelaise

L’utilisation de la bouillie bordelaise est certes une solution pour lutter contre le mildiou, mais elle constitue un élément destructeur du sol. En effet, la bouillie bordelaise est une solution composée de sulfate de cuivre et d’eau. L’utilisation d’une telle solution est néfaste pour la fertilité du sol ainsi que pour la nature. Toutefois, ne pouvant pas s’en passer de ce produit, il est conseillé de l’utiliser de telle sorte que les conséquences soient réduites. Pour cela, seules les parties infectées seront aspergées.