Tout savoir sur la résiliation du contrat d’assurance auto

Le contrat d’assurance est un contrat signé entre deux parties, l’assureur et l’assuré. Il est donc possible que pour des raisons qui leur sont propres, qu’une ou les deux parties prenantes décident de résilier le contrat. Cet article est rédigé pour vous aider à résilier le contrat d’assurance qui vous lie à votre assureur si vous le souhaiter. Vous y apprendrez ensuite ce qu’il faut faire si la décision vient de l’assureur.

Comment résilier son contrat d’assurance ?

Si les tarifs qu’appliquent votre assureur, ou les garanties qu’elle vous offre ne vous conviennent plus, il est préférable de résilier le contrat. Les lois Hamon et Chatel vous permettent de le faire facilement, et ce, sans justificatif. Une simple lettre de résiliation à envoyer à l’assureur est suffisante pour terminer le contrat. rendez vous ici pour en savoir plus sur la forme et le fond de cette lettre. Pour que l’annulation du contrat soit effective, il faut présenter à cet assureur la preuve de votre souscription à un nouveau contrat d’assurance. C’est dans cette condition que la demande peut passer. Il revient d’ailleurs à votre nouvel assureur de se charger des démarques qu’il faut pour que la résiliation ait lieu.

Quoi faire en cas de résiliation par l’assureur de son contrat ?

L’action peut ne pas provenir de vous, mais de votre assureur, en cas de défaut ou de retard de payement. Les conséquences de cette opération peuvent être sérieuses, surtout pour vous l’assuré, qui serez amené à rester sans assurance pendant un moment. Des solutions existent cependant lorsque ce genre de problème survient. Vous pourrez alors souscrire à des assurances auprès d’assureurs dans les profils à risque. Les primes peuvent toutefois être un peu plus élevées. Pour continuer à rouler, l’assurance temporaire est aussi un moyen qui s’offre à vous. Il est toutefois temporaire comme son nom l’indique, mais tout de même renouvelable autant de fois que vous le souhaiterez.