Quels risques couvre l’assurance dépendance ?

Il existe aujourd’hui plusieurs types d’assurances. Ainsi, il y en a qui protège les personnes souffrant de perte d’autonomie totale ou partielle. Lisez la suite de cette rédaction pour prendre connaissance des risques que peut couvrir l’assurance dépendance.

La dépendance lourde ou totale

Si vous désirez découvrir plus d’infos, lisez bien cette rédaction. Il est tout à fait possible que votre assureur propose des garanties qui couvrent les cas de dépendance totale ou lourde. Vous devez comprendre que l’état de dépendance totale est caractérisé par une incapacité à effectuer sans aide-externe au moins quatre actions de la vie quotidienne. Par conséquent, les compagnies d’assurances prennent en compte les paramètres qui sont relatifs à la dépendance psychique et fonctionnelle. Pour ce faire, ils font usage des critères prévus par la grille des actes de la vie quotidienne. Toutefois, la compagnie d’assurance fait appel aux services d’un médecin en vue que ce dernier puisse reconnaître l’état de dépendance totale. Le médecin traitant de l’assuré peut également remplir cette fonction.

La dépendance partielle

Si vous souffrez de dépendance partielle, sachez que les contrats d’assurance dépendance peuvent également vous couvrir. En effet, un état de dépendance partiel est caractérisé par l’impossibilité de faire au plus trois actions de la vie quotidienne sans aide. Dans le cas de la dépendance partielle, il peut s’agir d’une dépendance psychique ou physique. Comme dans le cas de la dépendance totale, les compagnies d’assurance utilisent les critères de la grille des actes de la vie quotidienne. Le médecin proposé par l’assureur ou celui de l’assurée peut déclarer l’état de dépendance partiel.

La dépendance légère

Il convient de notifier que la dépendance légère n’est pas trop souvent incluse dans le contrat d’assurance dépendance. Toutefois, celle-ci est caractérisée par des troubles fonctionnels menant à un début de dépendance. Par conséquent, l’assurée souffrant de dépendance légère peut encore effectuer les actes de la vie quotidienne. Ce type de dépendance est pour la plupart du temps déclaré par le médecin traitant de l’assurée. Cependant, le médecin de l’entreprise d’assurance peut remplir cette fonction lui aussi.