Pas plus tard que récemment, nous avons reçu de plein fouet la révolution des crypto-monnaies. À présent, il est question des NFT (Non Fongibles Tokens). Nous parcourrons dans cet article l’essentiel des notions sur le NFT afin que vous compreniez ce dont il s’agit réellement.

NFT : que faut-il comprendre par là ?

NFT, traduit en français par jeton non fongible, est une représentation numérique de ce qui existe dans le monde réel. Il s’agit essentiellement, en tout cas pour le moment, des œuvres d’art, la musique, des vidéos et composants de jeu vidéo. Chaque jeton non fongible est unique en son genre et c’est ce qui lui confère de la valeur. Le système fonctionnant avec des marqueurs d’authenticité qui permet au détenteur de l’œuvre d’être reconnu comme étant son unique propriétaire. Un NFT est généré de la même manière qu’une crypto-monnaie et s’échange également à travers le même réseau : la blockchain. Il s’achète sur internet en utilisant comme argent les crypto-monnaies. Rendez-vous sur blockchaineducationfrance.fr pour vous instruire davantage sur diverses notions liées au monde de la blockchain.

NFT et crypto monnaie : qu’est-ce qui les différencie ?

Comme déjà souligné plus haut, les deux sont véhiculés à travers la blockchain. La nuance se retrouve au niveau de la fongibilité. En effet, les crypto-monnaies sont fongibles alors que les NFT ne le sont pas, d’où l’origine du nom : Non Fongible Token. Cela veut dire que les crypto-monnaies sont échangeables entre elles alors que ce n’est pas le cas avec les NFT. Par exemple, si vous détenez un Bitcoin, vous avez la possibilité de l’échanger avec un autre Bitcoin : la valeur ne change pas. Mais si vous disposez d’un NFT, il est impossible de l’échanger contre un autre, car ils sont tous différents. Un artiste peut donc convertir ses œuvres en NFT et les vendre sur internet.