On entend souvent parler d’une forme juridique d’entité commerciale à responsabilité limitée. Mais qu’est-ce que c’est réellement ? Il ne s’agit rien d’autre que de la SARL dont la création nécessite au moins deux partenaires. Cependant, vous aimeriez en savoir plus sur ce type de société. Découvrez tout ce qu’il vous faut sur la SARL.

Présentation de la SARL

Étant défini comme une société à responsabilité limitée, la SARL n’est que la représentation d’une entité commerciale permettant au aux partenaires de conformer leur responsabilité à la somme qu’ils ont investie. Informez-vous davantage sur le site mis à votre disposition. Pour créer une entité SARL, vous aurez besoin d’au moins 2 collaborateurs. Mais s’il s’agit d’une SARL nécessitant juste une seule personne comme le cas de EURL, vous avez juste besoin à ce niveau d’un seul partenaire. Cela peut être une personne physique ou morale, ça dépend juste du contexte. Sans qu’on vous le précise, vous devez déjà savoir qu’il est important de disposer d’un capital social. Concernant ce dernier, la loi n’exige aucun montant fixe. La distribution du capital social se fait en parts sociales avec les partenaires de la société. Pour le faire, on doit donc tenir compte de leurs apports. Vous devez obligatoirement faire la rédaction des statuts et mettre au point les procédures d’immatriculation lorsque vous désirez construire une société SARL. Le plus intéressant avec la société à responsabilité illimitée est que vous pouvez faire presque toutes les activités du moment où elles sont légales. On note la présence d’au moins un gérant à la tête d’une SARL. Il est nécessaire que ce soit une personne physique et peu importe s’il est associé ou pas.

Comment sont imposés les bénéfices en SARL ?

Il faut noter que l’impôt sur les sociétés contrôle les gains que la SARL a réalisés. À moins que les partenaires choisissent eux même le régime portant sur les sociétés de personnes. Sachez que le fonctionnement du régime a une durée limitée. Toutefois, lorsqu’il n’y a que les membres d’une même famille qui composent la SARL, la durée de vie de ce régime devient illimitée. Lorsqu’ils sont soumis à un impôt sur les sociétés, les partenaires d’une société SARL ont la possibilité de faire le partage des dividendes.