Assurance moto après retrait d'un permis de conduire : comment ça se passe ?

La suspension d'un permis de conduire peut être due à plusieurs raisons. Cependant, ceci ne vous empêche pas de trouver une assurance pour votre moto. Comment trouver une assurance pour votre moto après que votre permis vous ait été retiré? Vous allez en savoir davantage à travers la lecture de cet article

Permis de conduire retiré : de quoi s'agit-il ?

Chaque infraction occasionne la perte d'un nombre de points sur votre permis de conduire. Si vous finissez par perdre tous les points sur votre permis de conduire, il vous sera simplement retiré. C'est publié ici les conséquences d'un retrait de permis de conduire.

Plusieurs types d'infractions sont à l'origine du retrait d'un point sur votre permis. Il peut s'agir par exemple d'une conduite en état d'ivresse, du non-respect d'un code de la route ou de l'excès de vitesse. Suite à l'une de ces infractions, vous pouvez être victime d'une suspension administrative ou d'une suspension judiciaire.

La suspension administrative est prononcée par le préfet, pour des raisons de santé ou un délit. Elle peut aller jusqu'à 1 an. La suspension judiciaire est quant à elle prononcée par le juge pour le non-respect d'un code de la route ou du Code pénal. Vous pourrez écoper de 5 années de suspension.

Assurer sa moto après une suspension de permis

Il ne vous sera pas facile de trouver une assurance pour votre moto en cas de suspension de votre permis. L'idéal est de faire recours aux compagnies spécialisées pour obtenir des tarifs abordables malgré la cherté de la procédure.

Les compagnies spécialisées vous assurent facilement votre moto après un retrait de permis. Certains peuvent même vous accorder une protection des dommages matériels et financiers. Cependant, elles sont nombreuses sur le marché, vous devez donc comparer les prix et les prestations pour choisir la meilleure.

Au cas où vous n'aurez trouvé aucune société apte à vous aider, ne vous affolez pas. Vous pouvez vous tourner vers le bureau central de tarification dans les 15 jours qui suivent le refus de la société que vous avez choisie, pour bénéficier de leur intervention auprès de l'assureur.